Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 14:27

sevigne.jpg


Travaux d’écriture réalisés par les élèves de 4ème 4, dans le cours de français de Mme Moreau, en prolongement de l’étude d’une fameuse lettre de Madame de Sévigné. A la façon de cette mondaine du XVIIème siècle, les élèves devaient annoncer une nouvelle sensationnelle concernant la vie au collège. Il s’agissait donc d’écrire une sorte de pastiche littéraire.


Le texte de Madame de Sévigné :

A M. de Coulanges

A Paris, ce vendredi 15è décembre (1670).

Je m'en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu'aujourd’hui, la plus brillante, la plus digne d'envie: enfin une chose dont on ne trouve qu'un exemple dans les siècles passés, encore cet exemple n'est-il pas juste, une chose que l'on ne peut pas croire à Paris (comment la pourrait-on croire à Lyon ?); une chose qui fait crier miséricorde à tout le monde, une chose qui comble de joie Madame de Rohan et Madame d'Hauterive ; une chose enfin qui se fera dimanche, où ceux qui la verront croiront avoir la berlue; une chose qui se fera dimanche, et qui ne sera peut-être pas faite lundi. Je ne puis me résoudre à la dire; devinez-la: je vous le donne en trois. Jetez-vous votre langue aux chiens ? Eh bien! il faut donc vous la dire: M. de Lauzun épouse dimanche au Louvre, devinez qui ? Je vous le donne en quatre, je vous le donne en dix, je vous le donne en cent. Mme de Coulanges dit: Voilà qui est bien difficile à deviner; c'est Mme de la Vallière. - Point du tout, Madame. - C'est donc Mlle de Retz ? - Point du tout, vous êtes bien provinciale. - Vraiment nous sommes bien bêtes, dites-vous, c'est Mlle Colbert. - Encore moins. - C'est assurément Mlle de Créquy. - Vous n'y êtes pas. Il faut donc à la fin vous le dire: il épouse dimanche, au Louvre, avec la permission du Roi, Mademoiselle, Mademoiselle de... Mademoiselle... devinez le nom: il épouse Mademoiselle, ma foi! par ma foi! ma foi jurée! Mademoiselle, la grande Mademoiselle; Mademoiselle, fille de feu Monsieur; Mademoiselle, petite-fille de Henri IV; mademoiselle d'Eu, mademoiselle de Dombes, mademoiselle de Montpensier, mademoiselle d'Orléans; Mademoiselle, cousine germaine du Roi; Mademoiselle, destinée au trône; Mademoiselle, le seul parti de France qui fût digne de Monsieur. Voilà un beau sujet de discourir. Si vous criez, si vous êtes hors de vous-même, si vous dites que nous avons menti, que cela est faux, qu'on se moque de vous, que voilà une belle raillerie, que cela est bien fade à imaginer; si enfin vous nous dites des injures: nous trouverons que vous avez raison; nous en avons fait autant que vous.

Adieu; les lettres qui seront portées par cet ordinaire vous feront voir si nous disons vrai ou non.

 

Les pastiches des élèves :

NOUVELLE DU JOUR


Je vais vous annoncer l'événement le plus insensé, le plus étonnant, le plus surprenant, le plus inattendu, le plus invraisemblable, le plus incroyable, le plus extraordinaire, le plus merveilleux, le plus inouï, le plus choquant, le plus paranormal, le plus bizarre, le plus divin, le plus spectaculaire, le plus rare, le pus commun, le plus respectable, le plus pétillant; un événement qu'on ne pourra oublier dans les siècles à venir; une chose qu'il est impossible d'imaginer alors comment la croire me direz -vous , une chose qui s'est passée vendredi 11 décembre 2009 à treize heure cinq minutes et vingt trois secondes . Mes mots ne sont pas assez forts pour décrire ce qui s'est passé, devinez-le !!!!

Je vous le donne en une car c'est unique!

Non ce n'est pas l'arrivée des extraterrestres, ni la découverte du cerveau de LEO !C'est bien plus imprévu ! Vous êtes muet ! Alors, je dois tout vous dire !! Dans une des salles du collège, la salle qui fait fuir le collège tout entier, la salle qui fait fuir toute la planète, LA CANTINE !! les employés nous ont …..., nous ont ….., nous ont …..SERVI QUELQUE CHOSE DE MANGEABLE !!!!!!!!!!!!

Non ce n'est pas une invention, c'est la réalité ! Je sais que cela paraît impossible, mais que vous le croyez ou non ce n'est pas un mensonge !!!


Asmahane ZOUBERT



UNE NOUVELLE A FAIRE PLEURER


Je m'en vais vous dire la chose la plus extravagante, la plus impossible, la plus absurde, la plus décevante, la plus réjouissante, la plus cauchemardesque, une chose qui vous fera pleurer toutes les larmes de votre corps, une chose qui vous fera sauter de joie, tellement inattendue que je ne trouve pas de mots pour la dire. Une chose qu’on ne voit pas dans tous les établissements ; enfin une chose qui se passera mercredi, au collège-même, qui fera pleurer tous les élèves qui la verront. Je ne sais pas comment vous la dire .Je vous donne des indices: Monsieur le Maire signe mercredi, au collège, devinez quoi ! Je vous le donne en trois, en sept, en mille ! Romain dit : « Pour un distributeur de coca ?». Euh non, mais ce n’est pas une mauvaise idée. Geoffrey dit : « Pour que le collège ferme ?». Ça aurait pu être ça, mais non. Avi dit : « Pour des heures de cours en plus ? ». Alors là, non ! Il faut donc vous le dire : Monsieur le Maire, signe, mercredi, au collège l'arrêt...l'arrêt des...l'arrêt des cours ... des cours de sport. Moi même j'en suis bouche bée alors comment pourriez vous le croire? Tout simplement en demandant à M. Fryc.



Jérémy PETRIS



Les Lilas, le 22 décembre 2009


Cher ami,


Je viens t'informer d'une nouvelle qui te mettra l'eau à la bouche: la nouvelle la plus étonnante, la plus troublante, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus étourdissante, la plus inattendue, la plus heureuse, la moins commune, la moins banale, la moins ordinaire, qui ne se passera peut-être qu'une fois dans l'année !!

Je ne peux me résoudre à te la dire, DEVINE!

Tu abandonnes ? Faut il que je te la narre? Faut il que je te la mime? Faut il que je te la lâche? Faut il que je te la déclame? Faut il que je te la déclare ? Faut-il que je te la souffle? Faut il que je te la rapporte? Faut il que je te la jette? Faut il que je te l'annonce? Faut-il que je la crache?

Ce mardi, au collège Marie Curie, se passera quelque chose d'inattendu, d'inoubliable, de magique, d'extraordinaire, quelque chose qui se fera ici et qui ne se fera peut-être pas ailleurs ! Alors, tu trouves ?

« Voilà qui est bien difficile ! Monsieur le directeur va nous offrir des cadeaux de Noël ? » Point du tous tu es à côté de la plaque. « Et bien, il va enfin nous faire préparer un bon repas? » Encore moins!

Et bien, ce mardi ! Monsieur …. Monsieur le professeur de … Monsieur le professeur Deblangy et Monsieur … Monsieur le professeur de … Monsieur le professeur Deléage font grève !

A nous les jours de repos supplémentaires ! Voilà qui devrait dégoutez les autres collèges! Si tu ne me crois pas, va demander à la direction, on te le confirmera !


Léo Perez-Merle



AVIS A TOUS LES ELEVES DU COLLEGE MARIE CURIE



Une chose incroyable, inconcevable, déroutante vient de se passer en ce collège. Tellement merveilleuse, tellement excitante, tellement renversante, tellement hallucinante que je ne peux me résoudre à la dire comme ça! Pour une fois qu'il se passe quelque chose ici ! Et bien voilà: c'est arrivé ce matin : il y a eu un problème dans la salle des professeurs ! Vous avez dû les entendre jusqu'à l'autre bout du collège tellement ils étaient en colère. Certains avaient l'air prêt à pleurer ! Ils se sont réunis et ont tempêté si fort que le proviseur a dû intervenir. Mais c'était non négociable pour eux : ils le suppliaient pratiquement ! Il a essayé de les calmer mais c'était perdu d'avance, il y en avait qui étaient tout rouges ! Finalement ils ont fini par trouver un accord. Vous allez me dire : « C’était donc ça tout le boucan qu'il y a en eu en salle des profs » Evidemment !  « C'est peut-être qu'il va y avoir ...une aire de jeux ? » Loin de là. « Alors le collège va s'agrandir ? » Toujours pas, vous donnez votre langue au chat ? Ah, vous êtes bien bêtes ! Cette nouvelle se devrait d'être déjà connue de tous ! Vous ne voyez pas ? Bon, allez, je me lance : mardi, toute la journée, grâce à la « manifestation » des professeurs, avec l'accord du proviseur et de toutes les personnes qui travaillent ici, il y aura blocus parce que …. la machine à café ne fonctionne plus !


Nina De Jonckheere



Nouvelle de l'année pour la 4ème 4



J'ai une nouvelle qui est la nouvelle de l'année, de cette année précise et non de la prochaine, de ces mois qui vont suivre et non de ceux déjà passés. Cette nouvelle qui me rend tellement heureux et qui vous fera tomber à la renverse, je n'arrive pas à l'articuler tellement j’en suis encore sous le choc. Peut-être allez-vous sauter au plafond, peut-être allez-vous pleurer, peut-être allez-vous rire, peut-être allez-vous vous évanouir, peut-être n'allez-vous pas en dormir. Cette nouvelle, qui d'habitude rend heureux plus d'une dizaine d’élèves et en fait pleurer plus d’un, pour une fois, nous arrive à nous 4ème 4 et non à une autre classe. Ceux dont l'esprit est torturé par la curiosité et qui veulent une réponse immédiate, j'aimerais vous laisser chercher encore un peu mais heureusement pour vous et malheureusement pour moi, je n'ai plus d'idée pour vous faire patienter davantage. Je vais donc vous annoncer que Monsieur Simplot a prévu pour cette année merveilleuse, devinez, devinez ce que c'est, devinez ce qui va nous arriver cette année et qui restera dans nos mémoires … Je vous le donne en dix, je vous le donne en trente, je vous le donne en cinquante … je dois donc vous le dire ? Monsieur Simplot a prévu pour cette année, bien plus qu'une sortie… Cet indice ne vous aide-t-il pas à trouver ? Oui, pour cette année, Monsieur Simplot a prévu bien plus qu'une sortie, un voyage que vous et moi demandions depuis un bon moment déjà et qui restera gravé dans nos mémoires. Si vous ne me croyez pas, vérifiez à vos sources.


Raphaël FLACK






Les Lilas, 10 décembre 2009


Mon cher Théo,


Toi qui a été dans le même collège que moi, je vais te raconter une chose invraisemblable, une chose étonnante, une chose rare, une chose insolite, une chose impensable, une chose surprenante, une chose croustillante, la chose la plus inattendue dans ce collège; quelque chose qui m'en fait perdre la langue.

J'ai surpris une conversation entre Madame l'intendante et Monsieur le principal dont je vais te dévoiler le sujet :

Le principal du collège Marie Curie, avec l'aide du Conseil Général, va faire construire, pendant les vacances prochaines, devine quoi !?!

Théo dit: « Il va faire construire un quatrième bâtiment? » Pas du tout; « Il va alors bâtir, dans la cour, une aire de jeux? » Oh non, tu n'y es pas du tout; « Ah! je sais, il va agrandir la cour en prenant les terrains d'à côté!?! »; Non cela coûterait bien trop cher et cela prendrait bien plus que de petites vacances. Monsieur le principal du collège, avec l'accord et les moyens du Conseil Général va faire aménager, pendant les vacances de Noël à la place de notre misérable cantine, un restaurant trois étoiles, avec couverts en argent, caviar en apéritif, menu à la carte, service raffiné, chandelier, banquettes de velours. Ce n'est pas beau?

Crois-moi ou pas mais ce que je te dis là est vrai. Je t'en donnerai des nouvelles savoureuses à la rentrée. En attendant, je te souhaite un bon appétit dans ta cantoche.


Swan



Les Lilas, le lundi 14 décembre

Cher ami,


Je vais vous raconter la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus la plus imprévue, la plus grande ,la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu'aujourd'hui, la plus brillante, une chose qu'on ne verra pas deux fois, une chose qui fait pleurer tout le monde, une chose qui soulage mon classeur, une chose enfin qui s'est passée ce matin à 9h30, une chose qui peut-être ne se reproduira plus. Je me lance ou vous donnez votre langue au chat ? Ah, il faut donc vous le dire : Ce matin, à 9h30, pour le cours de français de Mme Moreau, Marcin avait; devinez, devinez quoi ? … Il avait des feuilles.


Lenny



Une incroyable fin d’année !


Je vous annonce la nouvelle de l'année la plus drôle, la plus incroyable, la plus folle, la plus étonnante, la plus irréaliste, la plus commune, la plus rare, la plus inouïe ! Jusqu'à aujourd’hui, jamais personne n'aurait cru une telle chose et elle aurait paru complètement extraordinaire il y a cinq ans .Vous direz d’ailleurs que cela est totalement faux et impossible, mais non !

Le vendredi 1er Juillet à dix-sept heures, les é... , les élè... , les élèves... !!! Voyons, est-ce si difficile à trouver , il ne faut pas chercher bien loin , Bien je vous le donne en un, je vous le donne en deux je vous le donne en trois !!

Au collège Marie Curie, le vendredi 1er Juillet à dix-sept heures, pour la première fois au monde, les élèves sont restés sages, n’ont pas fait de chahut dans les couloirs : , à croire qu’ils n’étaient pas pressés d’être en vacances.


Anissa Kara



CHERS ELEVES


Je m’en vais vous dire la nouvelle la plus belle, la plus grande, la plus éblouissante, la plus démente, la plus spectaculaire, la plus miraculeuse, la plus imprévue, enfin quelque chose qui n'arrive pas tous les jours et qui arrive au collège pour la première fois, les autres collèges en seront jaloux .Une équipe de foot vient demain. Devinez laquelle.

  • L'équipe de Marseille ?

Non vous n’y êtes pas.

  • L équipe de Lyon ?

Pas du tout

  • L'équipe de Caen ?

Non, il faut donc vous le dire : une équipe qui a de grands joueurs, qui a gagné de grandes coupes. Il y aura demain, au collège Marie Curie, avec la permission de monsieur le maire des Lilas, l'équipe de Paris. Si vous ne me croyez pas, on verra si cela est vrai.


Geoffrey GAUTEY



Nouvelle sensationnelle au Collège Marie-Curie



Je viens vous annoncer la chose la plus imprévue, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus époustouflante, la plus renversante, la plus inespérée, la plus extravagante, la plus grande, la plus petite , la plus surprenante , la plus rare , la plus stupéfiante . Une nouvelle à laquelle on ne s'attend pas. Une chose qui se fera pendant les vacances et qui se passera au collège. A vous de trouver. Vous donnez votre langue au chat ? Eh bien ! Il faut donc vous le dire : J'ai surpris M. le principal dire au principal adjoint qu'on allait …, allez, devinez ! « Aménager une nouvelle cantine ? » Point du tout. «Construire un nouveau bâtiment ?». Point du tout, vous êtes bien pragmatique. «Vraiment nous sommes bien bêtes, ils vont donc assurément agrandir la cour». Vous n'y êtes pas. Il faut donc vous le dire à la fin : M. le principal, pendant les vacances, avec la permission du Conseil Général, va faire détruire tout le collège pour le remplacer par … par … de grands immeubles comme à la Défense. Les salles de classe seront individuelles, il y aura un bureau par élève, des cours transmis par télévision, plus nourriture à volonté .Formidable, non ! Je vous en dirai plus quand cela sera terminé. Et vous verrez si je dis vrai ou non …


Laëtitia KERKAERT


LA PLUS GRANDE DES NOUVELLES DE L'ANNEE


Je vais vous dire la chose la plus passionnante, la plus étourdissante, la plus rigolote, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus rare, la plus commune, la plus brillante jusqu'à aujourd'hui qu'on n'imaginerait nulle part en France. Elle se fera mardi, pas mercredi. C'est une chose unique au monde qui va arriver et à ne pas rater. Jetez-vous votre langue au crocodile? Eh bien je vous le dis : M. le Principal…invite ce mardi …Monsieur …, Monsieur le …, Monsieur le Président de la République, en chair et en os. Monsieur le Président sera là cette semaine.


Mélina THOMAS




Nouvelle extraordinaire



A tous les collégiens du collège Marie Curie, je vais annoncer la plus merveilleuse, la plus petite, la plus grande, la plus éblouissante, la plus incroyable, la plus inouïe et la plus belle des nouvelles. Quelque chose que nul n'a déjà vu dans ce collège, quelque chose que personne n'a osé rêver. L'arrivée d'une chose sublimissime !

Faut-il vous la dire?

Faut-il vous la souffler?

Faut-il vous la raconter?

Faut-il vous la mimer?

Je vais donc vous la révéler. Au collège Marie Curie, avec la permission du chef d'établissement, Monsieur Fryc, il aura le 12 juin prochain, il y aura …, il y aura des ... des uniformes roses et verts. Voici la nouvelle la plus imprévue et la plus brillante de toutes. Comme ça, plus aucune moquerie ni sujet de dispute. Tout le monde sera au même niveau.


Romain TREMEAU





NOUVELLE SENSATIONNELLE


Je vais vous déclarer la nouvelle la plus étincelante, la plus épatante, la plus resplendissante , la plus miraculeuse, la plus merveilleuse, la plus singulière, la plus rare, la plus fascinante, la plus spectaculaire , la plus inattendue , la plus insolite , la plus invraisemblable . J'ai entendu un débat entre les représentants du Collège Marie Curie et le Conseil Régional qui m’a fait sauter de joie. Comment faut-il vous le dire ?:

Le crier sur les toits ?

Le murmurer à voix basse ?

L'écrire sur une grande pancarte ?

Enfin je vous le dis, les autres collèges ne seront pas heureux ! : le collège Marie Curie des Lilas va, le 3 avril prochain, fermer ses portes !


Yanis TALAOUANOU




A Paris, le 17 décembre 2009


A Mademoiselle Brault-Boquet


Je vais vous dire la chose la plus bête, la plus intelligente, la plus saugrenue, la plus amusante, la plus paranormale, enfin la chose plus triste. Une chose qu'on n'a jamais vue, une chose qu'on ne croira pas, une chose si impensable qu'on en reste ébahi, une chose si surprenante qu'on en perd la voix. Jetez vous votre langue au chat, faut-il donc vous le dire?

Je vous le donne en trois, je vous le donne en huit, je vous le donne en mille.

Hier, jeudi, au collège Marie Curie une élève a …

Mélina dit : « Une élève a vomi ? » Oh non ! « Une élève s'est fait renvoyer ? » Non plus. « Une élève a crié sur un professeur ? » Vous n'y êtes toujours pas. « Je suis bien sotte, une élève a fait tomber son plateau de cantine ? » Vous n'y êtes pas. Ma foi, il faut donc vous le dire : hier, une élève est allée dans le bâtiment C car il faisait très froid et est montée sur le toit pour y faire de la gymnastique.

Si vous doutez de mes propos, vous saurez par les lettres suivantes si je dis vrai ou faux.


Victoria Colin

 



Les Lilas, le 15 décembre 2009




Aujourd'hui, il s'est passé l'évènement le plus ignoble, le plus catastrophique, le plus horrible, le plus triste, le plus hargneux, le plus incroyable, le plus honteux, le plus injuste, le plus imprévu, le plus secret, le plus inouï . Enfin, une chose dont on se souviendra pendant longtemps. Une chose qui s'est passée dans ma scolarité et qui me donne des frissons quand je la raconte. Une chose si épouvantable et si laide à raconter que je ne peux m'y résoudre. Je vais vous laisser dire cette affreuse nouvelle à ma place.

Il s'est passé ce jour-ci une chose qui donne la chaire de poule. Une chose, je pense, qui ne se passera plus jamais, que personne n'aurait penser pouvoir arriver.


Patrick dit : « Un élève s'est cassé un bras ?

- Non ce n'est pas cela.

- Une jambe ?

- Pas du tout, vous n'y êtes pas.

- Les deux jambes et les deux bras cassés en deux ?

- Pire encore !

- L'élève a perdu ses bras, ses jambes, il est aveugle et il est sourd ?

- Non, un élève à l'école, au collège, un jeudi, pendant la récréation a été attrapé par une autre bande de dix élèves et ils l'ont torturé. »

 

 

Je sais que cela est dur à imaginer, à concevoir, mais cela s'est vraiment produit et, je ne m'en suis remis que trois mois plus tard.




Avi Cohen

 


Paris, mardi 5 Mai 2009



Cher ami,


J'ai une nouvelle à t'annoncer, une nouvelle rare, une nouvelle surprenante, une nouvelle

incroyable, une nouvelle qu'on n’est pas prêt d'oublier, une nouvelle tellement impressionnante que même moi j'ai du mal à la croire, une nouvelle magnifique , une nouvelle qu'on ne nous annoncera pas deux fois dans nos vies, une nouvelle épatante et cette nouvelle c'est ... C'est qu'il y aura , au … collège Marie Curie , dans cinq jour , ... il y aura … l'inauguration d'un terrain de football ! Et qui sera là à l'inauguration ? ... Je te laisse deviner.  « Il y aura le maire ? » Non pas du tout ! « Il y aura le président ? » N'importe quoi ! Il y aura Zidane ! Le grand joueur de football, il va venir rien que pour inaugurer le terrain de football du collège, c'est génial !

Sur ce, je te dis à bientôt.


Marcin



A Paris, le 20 juillet 2009



A mon cher ami,


Je viens vous annoncer une chose merveilleuse, extraordinaire, la plus impressionnante de toutes, une chose que vous ne croirez jamais, une chose qui se passera au collège et qui me donne le sourire, me rend heureuse. Vous partagerez ce sentiment avec moi quand je vous aurai annoncé cette nouvelle. Cette année, au collège Marie Curie, nous avons organisé un voyage avec Madame Aguiar et Monsieur Simplot. Et bien chère amie, devinez où.

« Vous partez à la campagne ?

  • Vous n'y êtes point du tout, continuez à chercher.

  • A Nice, à Lille ?

  • Attendez, je vous donne quelques indices : le football symbolise cette fameuse ville, elle est connue pour sa richesse culturelle. Dans le passé, elle s'appelait Massalia. Il faut donc que je vous le dise ? « Plus belle la vie » ça ne vous parle pas ? Nous partons dans la ville sympathique de … Mar... Marseille, oui c'est bien ça!!!! »


 

Manelle



A Paris, le lundi 31 décembre 2009


Mademoiselle Colin,


Je viens vous annoncer la chose la plus extraordinaire, la plus rare, la plus exceptionnelle, la plus inimaginable, la plus inattendue. Enfin quelque chose qui n'est pas encore arrivé dans d'autres collèges. Une chose qui rend heureux le directeur et les professeurs. Une chose qui se fera lundi.

Je ne peux vous la dire, devinez !

Donnez-vous votre langue aux chats ?

Alors il faut que je vous le dise ?

Un ministre viendra au collège Marie-Curie, le lundi 25 juin 2010.

Il faut donc que je vous dise son nom ?

- Mlle Colin : « C'est le ministre de la justice ? »

- Non pas du tout.

- Mlle Colin : « C'est le ministre de la famille ? »

- Bien sur que non.

- Mlle Colin : « C'est le ministre des sports ? »

- Vous n'y êtes pas, vous ne me laissez donc pas le choix, je dois vous dire : C'est le ministre, le ministre de ... Allez devinez, c'est le Ministre de L'Education Nationale !

Si vous ne me croyez pas, je vous comprends, j'ai eu la même réaction.

Voilà un sujet qui va longtemps faire parler dans la cour de récréation.


Au revoir chère amie.


Magalie BRAULT

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CDI Collège Marie Curie Les Lilas - dans travaux des élèves
commenter cet article

commentaires