Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 09:20

Histoires de fantômes - Présentées par Roald DAHL


A mon avis, les Histoires de fantômes font, pour la plupart, frissonner: elles vous emportent, vous font rêver ou cauchemarder, vous attirent.


Pour ma part, ce livre m’a absorbée.


J’ai dévoré ces histoires une par une, en deux jours, pour la simple et bonne raison que le sujet est captivant : Qui n’a pas rêvé de voir un fantôme ? Qui ? Ces histoires se déroulent pourtant dans la vie courante de l’époque jusqu’à l’arrivée de ces « fantômes ».


Si vous aimez vous sentir parcouru de frissons, ce livre sera sûrement pour vous une réussite mais en tout cas, pas une perte de temps.


Les personnages sont sympathiques, aimables, gentils, calmes, réfléchis, émouvants et pour certains attachants comme Monica dans Compagne de jeu, une petite fille si seule… Quant aux fantômes, ils sont inquiétants, mystérieux et peuvent être attachants car qui a dit que les fantômes étaient vraiment méchants ? Certains, parfois, peuvent être jeunes.


J’espère que ma critique vous a plu et donné envie de lire Histoires de fantômes. Si oui, bonne lecture, et si vous voulez lire une histoire avant de vous lancer dans ce livre, je vous conseille Harry ou Sur la route de Brighton ou encore La couchette du haut.


(Ce livre est composé de dix histoires de différents auteurs, il se trouve pourtant au rayon de Roald DAHL car c’est lui qui a sélectionné les histoires).


Bonne lecture.


 Héloïse 6°5 (2006-2007)

 

Coraline - Neil Gaiman


coraline.png


Ce roman raconte l'histoire d'une petite fille du nom de Coraline, qui passe dans un monde parallèle au sien. Elle y rencontre son « autre mère » qui retenait prisonnier ses vrais parents. Suite à un défi, Coraline les retrouve.

 

  Cette histoire est originale et plaisante à lire car son sujet est intéressant; son style est à la fois amusant et surprenant, en plus d'être facile à lire.

L'animation qui est dans le livre est étonnant. En le lisant, il m'a permis de m'évader dans un autre monde, donc de me faire rêver et rire.

Il m'est arrivé de ressentir un léger frisson en le lisant.

Dans cette histoire, mon personnage préféré est le chat car il est très énigmatique: il est secret au début, puis se révèle amical et loyal.

Je recommande ce livre car il saura ravir les amateurs : de fantastique, d'humour, de suspense et d'effroi.


 



Célia 5°5 (2006-2007)

 

 

La rivière à l'envers - Jean-Claude Mourlevat

 

 

la-riviere-a-l-envers.pngLe sujet général est la recherche de la rivière magique qui rend immortel.

Les personnages principaux sont Tomek et Hannah.

Tomek travaille dans une épicerie. Un jour, une fille va lui demander s'il a de l'eau de la rivière qjar. C'est comme ça qu'il va vouloir la suivre dans cette aventure.


 

J'ai trouvé l'histoire sympa , car il y a des éléments qui sortent de l'ordinaire (la rivière qjar, l'arc en ciel).

Le livre est intéressant et original. Il y a par exemple la forêt de l'oubli, et quand on rentre dedans plus personne ne sait qu'on existe. L' atmosphère du livre est joyeuse. Mon personnage préféré est Hannah car j'aime bien l'histoire de sa vie. Hannah cherche la rivière qjar pour en donner une goutte à sa petite passerine(son oiseau). Le roman est raconté autrefois. Il se passe à plusieurs endroits car c'est un voyage. C'est pour un public qui aime les récits où il se passe des choses irréelles.




Océane 5°5(2006-2007)

 

 


Le chat qui parlait malgré lui - Claude Roy


chat.png



J'ai énormément apprécié ce livre car c'est l'histoire d'un petit garçon qui s'appelle Thomas, et de son chat, qu'il traite comme un pacha, et qui s'appelle Gaspard. Un jour, Gaspard va dans le jardin pour manger des fleurs.


A chaque fois qu'il emploie un mot, il entend une petite voix qui ressemble au son d'un petit violon de poupée répéter ce qu'il vient de dire. Alors, Gaspard regarde tout autour de lui et voit une fleur qu'il n'a jamais mangée, il finit par la mettre dans sa bouche. Cette fleur l'électrocute et Gaspard reçoit un don de parole. Gaspard le révèle à Thomas...


Le récit était très sympathique car un chat faisant des poèmes, je n'en ai jamais vu! Pour les lecteurs qui aiment lire les histoires où les animaux sont personnifiés, le récit vous plaîra sûrement.


Chers lecteurs et lectrices, je vous conseille à tous de lire le livre Le chat qui parlait malgré lui, car c'est un livre vraiment excellent!




 Sarah 6ème5 (2006-2007)


 

Le livre intitulé Le chat qui parlait malgré lui m'a énormément plu. J'ai adoré ce livre parce que j'aime beaucoup les histoires d'animaux et surtout les livres qui parlent de chats (j'ai moi aussi un chat et j'aimerais beaucoup écrire un livre sur lui). Ce récit m'a donc touchée.


Cette histoire raconte la vie quotidienne d'un chat, Gaspard, qui, un beau matin, se surprend en train de parler. Il habite dans une maison chez une famille composée de son maître Thomas et de ses parents.

Lorsque Thomas s'aperçoit que Gaspard parle en vers et invente des poésies, il lui déclare qu'il pourrait connaître la gloire et la fortune. La devise est : '' pour vivre heureux, vivons caché ''.

Pour cacher le secret de Gaspard, Thomas devient ventriloque. Mais comme Gaspard a beaucoup d'esprit, Thomas redoute les ennuis. Il n'a pas tort et beaucoup de complications surviennent.


Ces ennuis vont entrainer de nombreuses péripéties très drôles. Celle que je préfère, c'est lorsque Gaspard invente une poésie au sujet d'une dame appelée la mère Michel qui est une m échante commère. Cette poésie est très amusante car elle se moque de la mère Michel: « Ma langue n'a pas sa pareille pour empoisonner le pays, patati-patata, méchanceti-méchanceta: on me l'a dit et je médis ». Ce passage m'a beaucoup amusée mais les autres péripéties sont aussi très amusantes.

Les personnages sont attachants mais Gaspard est drôle parce qu'il invente des poèmes rigolos, humoristiques. Il s'exprime en vers ou en prose, comme un vrai poète.

Mon personnage préféré est Thomas car c'est un bon maître: il traite son chat comme s'il était une personne et son meilleur ami.

Je le trouve donc sympa, attachant et très joyeux.


Le ton de ce livre est surtout humoristique lorsque Gaspard invente ces poèmes et se moque de la mère Michel et du chapeau de Mme Têtu. Mais le texte est aussi poétique quand Gaspard se lamente en vers.


Cher lecteur, chère lectrice, je vous recommande de lire ce livre car j'ai passé un moment très agréable.



Léa 6°5 (2006-2007)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by CDI Collège Marie Curie Les Lilas - dans sélections de livres
commenter cet article

commentaires